Quelles conséquences pour le dégraissage lyonnais ?

Un dégraissage plus intense que prévu ?

Pour sa saison sans C1, l’Olympique Lyonnais a entamé un véritable dégraissage. A l’heure actuelle, une bonne partie de la défense a quitté le club. Ainsi, Fernando Marçal (2 M€), Kenny Tete (3 M€) et Rafael (gratuit) ont quitté le club. Un premier problème puisque ces joueurs sont partis presque sans contrepartie et la défense s’en trouve logiquement affaiblie. Pire, Léo Dubois est désormais seul pour le flanc droit et Rudi Garcia a déjà annoncé vouloir intégrer un jeune du centre de formation.

Mais le dégraissage ne s’arrête pas là. Puisque parmi les joueurs de seconde zone, Bertrand Traoré serait sur le point de signer à Aston Villa. D’après RMC Sport, un accord aurait été trouvé pour une somme de 20 M€ ! Une somme exceptionnelle pour un joueur recruté 10 M€ en 2017 et qui est miné par son inconstance au plus haut niveau. Mais la grande question reste celle du départ d’acteurs majeurs comme Aouar, Depay et Moussa Dembélé.

 

Quelles ambitions pour la saison sans Ligue des Champions ?

Contre toute attente, c’est le capitaine Memphis Depay (26 ans) qui semble le plus près de la sortie. En effet, d’après les informations des quotidiens espagnols, son départ pourrait se négocier entre 25 M€ et 30 M€. Logiquement, ce dégraissage massif de l’effectif lyonnais pose la question de la compétitivité de l’équipe. Rudi Garcia va-t-il voir arriver de nouveaux éléments ou va-t-il devoir miser sur des jeunes du club ?

Actuellement, avec aucune autre compétition à disputer, il semble que l’effectif lyonnais soit toujours suffisant pour viser une place en C1. Surtout, avec les difficultés financières liées au COVID-19, il semble que Lyon ne puisse pas remplacer les éléments partis cet été. Si tel n’est pas le cas, les matchs de Lyon seront suivis avec encore plus d’attention. Malheureusement, le match nul contre Bordeaux (0-0) ne va pas dans ce sens.