La rigueur des bleues : arme décisive face aux brésiliennes ?

Avec trois victoires en trois matchs, la rigueur des bleues a porté ses fruits. Mais voilà, outre les résultats, le jeu développé fut particulièrement critiqué. Après une victoire facile contre la Corée du Sud (4-0), elles se sont emmêlés les pinceaux contre la Norvège puis le Nigéria. Pourtant, si on peut retenir un motif de satisfaction, c’est la défense de l’Equipe de France. Le duo Renard – Mbock n’a encaissé qu’un seul but pour le moment.

Pourtant, si le talent offensif ne manque pas en Equipe de France, Corinne Diacre a fait le choix de plus ou moins brider ces dernières. Alors que le premier mot d’ordre est la défense, les bleues pêchent pour le moment dans les phases de transition offensive. Et contre le Brésil, on risque bien de voir une nouvelle fois des bleues avant tout disciplinées. C’est notamment Corinne Diacre qui s’est chargée de faire retomber tout frisson à l’approche d’un France – Brésil.

 

La folle question du jour : et si les bleues se débridaient ?

A leur décharge, lors des trois premiers matchs, les partenaires d’Eugénie le Sommer ont fait face uniquement à des blocs bas. Le sommet de la caricature a d’ailleurs été atteint avec le Nigéria qui ne s’est contenté que de défendre. Une stratégie qui n’a pas payé alors que les nigérianes se sont fait sortir sans ménagement par les allemandes en 8e de finale (3-0).

C’est là que les bleues vont sûrement devoir évoluer. Si les brésiliennes sont en grande difficulté dans cette compétition, c’est néanmoins grâce à leurs formidables atouts offensifs qu’elles ont su s’en sortir. Avec six buts inscrits en trois matchs, elles présentent quasiment le même bilan que les joueuses de Corinne Diacre. Pourtant, leur point faible est inévitablement la défense. Et donc, Gaëtane Thiney, meneuse des bleues, sera-t-elle titulaire pour se match couperet ? Auteure de trois matchs décevants, il semble bien qu’elle soit de nouveau titularisée, notamment au regard de ses qualités défensives.

Cote – France 1.40/ Nul 4.40/ Brésil 6.50 

Pronostic du Coq : Alors que les bleues sont largement favorites, elles devront se méfier du pire adversaire qu’elles pouvaient tirer pour les 8es de finales. Néanmoins Mr Coq voit la France s’imposer, notamment si elle conserve cette discipline tactique.