Rupture entre les ligues européennes ?

Le mérite plutôt que le classement UEFA, l’instance européenne fait son choix

L’instance européenne qu’est l’UEFA a finalement rendu sa décision. Dans un communiqué qu’elle a rendu officiel ce jeudi 23 avril, l’UEFA a donc réaffirmé ce qu’elle avait déjà expliqué. Elle prône dans un premier temps la continuité des championnats afin qu’ils se terminent au mieux. Néanmoins, en cas d’impossibilité liée aux décisions gouvernementales, l’UEFA a infléchi sa décision. Auparavant, elle avait menacé la Belgique d’une exclusion de la prochaine édition de la C1 et de la C3.

Désormais, elle a ajusté sa position. Car depuis, certains gouvernements comme celui des Pays-Bas ont annoncé leur volonté d’interdire la reprise du championnat jusqu’en septembre. Dans ces conditions, certains championnats risquent tout simplement de se terminer prématurément. Certains clubs militaient alors pour une annulation pure et simple de la saison en cours. C’est notamment le cas de l’Olympique Lyonnais, qui aurait pu espérer là trouver une porte de sortie pour sa saison ratée.

 

Un choix logique avec de nombreux déçus

L’UEFA vient d’annoncer sa décision de récompenser le mérite des clubs en lice dans leur championnat. En effet, si certains pays venaient à mettre un terme à la saison en cours, l’instance européenne figerait les classements actuels pour les qualifications aux prochaines éditions de la C1 et de la C3. Certains clubs, comme l’Olympique Lyonnais ou Arsenal, peuvent afficher leur déception. Car s’ils ont un bon classement UEFA, ils ne figurent actuellement pas dans les places qualificatives pour l’Europe.

Mais cela vient également récompenser les superbes saisons de certains clubs comme l’OM, Rennes ou encore la Real Sociedad en Espagne. Cette décision était longuement attendue et ce revirement de situation rend l’UEFA un peu plus compréhensive de la situation. Mais cela dépendra dans un premier temps du choix des différents gouvernement d’interdire ou non la tenue des championnats.