Le Barça tient son match référence

Match référence pour le Barça de Koeman

Depuis l’arrivée de Ronald Koeman sur le banc du Barça, le club se cherchait un match référence. En effet, le néerlandais optait souvent pour un 4-2-3-1 avec tantôt Coutinho, tantôt Messi en meneur de jeu. Si le brésilien réalise un bon début de saison, l’argentin ne pouvait en dire de même après son vrai-faux départ. Depuis le début de saison, Lionel Messi ne parait plus nécessairement aussi décisif depuis cet été mouvementé. La solution passait donc par la jeune garde catalane jusque là.

Tandis que Griezmann ou Dembélé se morfondaient sur le banc, Koeman lançait de nombreux jeunes régulièrement. Ainsi, les jeunes Pedri (17 ans) ou encore Ansu Fati (17 ans) étaient régulièrement titulaires dans le onze barcelonais. Le catalan est notamment auteur de 4 buts en 5 matchs de Liga Santander et fait preuve d’un réalisme plus qu’impressionnant pour un garçon de son âge. Mais voilà, avec des nombreux joueurs sur le banc, comment assurer au mieux une rotation ?

 

Antoine Griezmann brille dans l’axe

Les remplaçants n’étaient pour le moment pas efficace. Cependant, pour ce match particulier, Koeman a fait appel à deux indésirables : Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé. Concernant l’ancien rennais, ce dernier semble effectuer un petit retour en grâce. Fortement poussé vers la sortie, ce dernier a répondu avec un but et une passe décisive en fin de match en LdC. Cette fois, contre la Juventus, il a ouvert le score face à la Juventus suite à une frappe contrée (14e).

L’autre satisfaction de la soirée, c’est Antoine Griezmann. Mis sur le banc pour les trois derniers matchs, il retrouvait une place qu’il affectionne : dans l’axe. Si la place de numéro 10 était laissée à Lionel Messi, Griezmann a parfaitement joué le rôle de faux numéro neuf. Constamment un poison pour la défense turinoise, il aurait même pu être récompensé par un but. Finalement, après le départ de Bartomeu lundi, l’orage pourrait être moins important que prévu.