Attention à la décrépitude pour Lyon

Les lyonnais et la peur de l’abattoir pour la réception de la Juventus

Alors que les hommes de Rudi Garcia nagent en plein doute, ces derniers redoutent un potentiel abattoir face à l’octuple champion d’Italie en titre. En effet, les partenaires de Cristiano Ronaldo ne se cachent pas : ils sont là pour gagner la première Ligue des Champions depuis 1996. Les lyonnais ne rassurent pas, que ce soit en Ligue 1 ou encore en Coupe de France. Finalement, le week-end dernier, les partenaires de Dembélé se sont enfin remis dans le droit chemin à défaut d’être impressionnants.

Quel schéma pourrait proposer Rudi Garcia ? L’entraineur français dispose de peu de solutions de confiance. Seul les éclairs d’Houssem Aouar ou le combatif Moussa Dembélé semblent pouvoir mener les lyonnais vers une improbable qualification. Rudi Garcia l’a dit en conférence de presse : la cause d’une qualification inespérée, c’est de déclencher de la folie dans le jeu. Hors, depuis le départ de Bruno Génésio, oui, Lyon ne parvient même plus à se sublimer en Ligue des Champions.

 

Un champion d’Italie décisif à défaut d’impressionner

Heureusement pour les lyonnais, et peut-être la seule bonne nouvelle, la Juventus n’est pas non plus impressionnante. Certes, les hommes de Maurizio Sarri restent premiers du championnat d’Italie, malgré la concurrence folle de l’Inter Milan et la Lazio Rome. Mais depuis l’arrivée de tumultueux entraineur italien sur le banc de la Vieille Dame, celle-ci est devenue la caricature d’elle-même.

En effet, la Juventus n’a jamais été réputée pour remporter ses matchs 5-0. Mais cette saison, elle gagne la plupart de ses matchs par un but d’écart et s’en remet souvent à Cristiano Ronaldo ou Paulo Dybala pour se sortir de situations compliquées. Les deux joueurs seront donc le principal danger pour une défense lyonnaise qui ne rassure toujours pas.

 

Cote – Lyon 3.90/ Nul 3.10/ Juventus 1.90

Pronostic du Coq : Tout le monde aimerait croire à une inespérée qualification lyonnaise. Mais de toutes les équipes qualifiées pour les 8es, Lyon est la plus faible du plateau. Une élimination semble donc inévitable.