Le PSG dans la cour des grands

Le PSG enfin dans la cour des grands

Après s’être défait du Bayern Munich (2-3, 0-1), le Paris Saint-Germain se trouve enfin dans le cour des grands. Beaucoup ont dit la même chose la saison dernière puisque les partenaires de Neymar étaient allés jusqu’en finale de la Ligue des Champions. Mais voilà, entre le format en match unique et un parcours contre des équipes “faibles”, beaucoup refusaient ce statut au Paris Saint-Germain. En effet, la saison dernière, ils avaient affronté successivement le Borussia Dortmund, l’Atalanta Bergame (novice) et le RB Leipzig (novice).

Par la suite, les parisiens s’étaient inclinés face à la maitrise implacable du Bayern Munich (1-0). Cette saison, les motifs d’espoirs étaient peu nombreux au regard de la première partie de saison qui a vu le PSG presque éliminé en phase de poule. Finalement qualifiés, les parisiens ont affronté successivement le FC Barcelone de Lionel Messi, puis le Bayern Munich de Manuel Neuer. Outre la qualification, le PSG a enfin affiché une solidité à toute épreuve et une force collective nouvelle. Pour la première fois depuis sa nouvelle ère, chaque joueur a semblé se battre pour son partenaire.

 

Mbappé et Neymar, enfin le titre tant attendu ?

Face au Bayern Munich, rien ne s’est passé comme prévu. Complètement dominés lors du match aller (31 tirs subis), les parisiens sont rentrés en France avec une victoire heureuse (3-2). Lors du match retour, les parisiens ont maitrisé les débats en jouant un jeu collectif de très bonne facture. Pourtant, c’est le Bayern Munich qui a remporté la rencontre (avec 1-0), néanmoins insuffisant pour se qualifier. Pour la deuxième saison consécutive, le PSG se qualifie en demi-finale de la Ligue des Champions. Cette fois, le PSG est entré dans la cour des grands.

Parmi les quatre demi-finalistes, il apparait à la même hauteur que le Real Madrid ou encore Manchester City. Les Merengues semblent un ton au-dessus, mais leur expérience et leur ténacité en font un adversaire quasiment injouable. Du côté des citizens, les joueurs de Pep Guardiola développent le jeu le plus attractif du moment. Mais souvent victimes de trous d’air, Manchester City a connu de grosses difficultés contre un Borussia Dortmund pourtant décevant cette saison. Pour la première fois depuis 2011, Paris est peut-être en position de force pour viser la victoire finale.