Le futur du Real Madrid moins inquiétant que prévu ?

Un destin moins inquiétant que prévu cette saison ?

Après deux années de disette sur le mercato, le Real Madrid était promis à un inquiétant destin cette saison. Le retour de Carlo Ancelotti sur le banc madrilène avait tout pour faire illusion, de même que l’arrivée d’Eduardo Camavinga (18 ans) en fin de mercato. Deux années à se serrer la ceinture, et Florentino Perez n’a pu réaliser le coup Mbappé. Résultat, le Real Madrid part pour une troisième saison sans le moindre renfort, avec le départ de nombreux cadres historiques (Ramos, Varane). Mais c’était sans compter sur la force de caractère des Merengues.

Cette saison, le Real Madrid fait le meilleur démarrage possible depuis la saison 2016/2017. En 7 matchs toutes compétitions confondues, la Casa Blanca a aligné 6 victoires, et avec la manière ! En Liga Santander, les partenaires de David Alaba sont actuellement leaders avec 21 buts inscrits en seulement 6 matchs, et 16 points au compteur. Ils développent un véritable jeu d’équipe, bien loin du FC Barcelone et de son historique déclassement. Ils peuvent notamment compter sur Alaba (29 ans), extrêmement solide et qui dispose d’un pied gauche magnifique (2 passes décisives).

 

Camavinga, Benzema, Vinicius Jr : l’architecte Ancelotti réussit son coup

Les deux autres hommes forts de cette équipe se nomment Vinicius Jr et Karim Benzema. Concernant l’ailier brésilien, il semble enfin avoir résolu son problème d’efficacité (6 matchs pour 5 buts et 3 passes décisives). Son impact se ressent enfin dans le jeu madrilène avec ses courses explosives dans le dos des défenses espagnoles. Et que dire de Karim Benzema, qui réalise pour le moment un début de saison historique (6 matchs, 8 buts et 7 passes décisives) ! A tel point que les médias espagnols ont déjà commencé leur compagne pour que le français remporte le Ballon d’Or.

Décisives à 15 reprises en 6 rencontres, il est à la fois de dépositaire du jeu et le finisseur sur qui le Real Madrid se repose depuis 3 saisons. Enfin, d’autres cadres (Courtois, Modric, Kroos) continuent d’afficher une régularité exceptionnelle dans la performance, les deux milieux de terrain cherchant systématiquement la verticalité. Cela permet ainsi à un joueur comme Eduardo Camavinga (18 ans) de briller, lui qui semble enfin progresser après une saison 2020/2021 délicate à Rennes où il semblait avoir la tête ailleurs. Après une douloureuse saison, et si le Real Madrid était favori pour la Liga ?