Le ménage incroyable de Saint-Etienne

Un ménage expresse amorcé avec Stéphane Ruffier

Alors que l’AS Saint-Etienne cherche à se renouveler, Claude Puel a amorcé un incroyable ménage de l’effectif. Que la saison 2018-2019 avec un 4e place en Ligue 1 semble loin pour les Verts. Cette saison, rien n’a fonctionné et pour le moment, la patte Claude Puel ne s’est pas faite sentir avec un 17e place en Ligue 1. Après avoir réalisé quelques jolis coups mais onéreux (Khazri, M’Vila, Debuchy), la direction a décidé de fermer les vannes.

En même temps que les pouvoirs de Claude Puel se sont élargis, l’entraineur a décidé d’un nouveau plan pour l’équipe. Ainsi, il souhaite miser principalement sur les jeunes tout en espérant les vendre au prix fort. Dans de nombreuses interviews caricaturales, il est allé jusqu’à dire que Saint-Etienne avait un budget inférieur aux promus. Et donc, pour soulager les caisses stéphanoises, il n’a pas hésité à mettre ses cadres sur le marché.

 

Les autres cadres sont également invités à partir

Le premier de cette liste c’est Stéphane Ruffier (33 ans). Le gardien emblématique du club, arrivé en 2011, va probablement partir alors qu’il n’est plus convoqué avec l’équipe première. Mais la stratégie de Claude Puel a franchi un nouveau pallier cette semaine. Pour le stage à Dinard en Bretagne, l’entraineur français a tout simplement décidé de se passer de Boudebouz, M’Vila et Khazri ! Des joueurs majeurs à l’époque pas si lointaine de Jean-Louis Gasset.

C’est également un véritable coup de massue pour ces joueurs qui vont devoir se trouver un autre club. Heureusement, parmi les cadres, Mathieu Debuchy (35 ans) fait office de rescapé. Cette stratégie est particulièrement surprenante pour Saint-Etienne. En se séparant de tous ces cadres expérimentés, en plus de la retraite de Loïc Perrin (35 ans), il ne reste principalement que des jeunes. La suite reste à voir, mais on espère que les Verts ne connaitront pas une saison similaire à Lille en 2017-2018…