Une crise sportive et financière

Une crise sportive et financière

Depuis le départ de Josep Maria Bartomeu de la présidence du FC Barcelone, le club catalan traverse la pire crise sportive et financière de son histoire. En effet, la dette s’élève à plus de 1 milliard d’euro et le club espagnol a été contraint de laisser partir ses meilleurs éléments (Messi, Griezmann, Suarez). Résultat, Ronald Koeman a dû continuer la construction d’un club à partir de brindilles. La crise est déjà sportive cette saison avec deux défaites cuisantes en Ligue des Champions. La première a été subie contre le Bayern Munich, véritable bourreau du club catalan ces dernières saison (3-0).

Il fallait donc se ressaisir du mieux possible contre le Benfica Lisbonne. Une tâche que devait être, en principe, plus que possible pour le club espagnol. Mais voilà, au bord du précipice, les partenaires de Gerard Piqué se sont effondré au Portugal avec une nouvelle défaite cinglante (3-0). En l’espace de deux matchs de Ligue des Champions, le Barça compte 0 point, 0 but inscrit et 6 buts encaissés. En championnat d’Espagne, les choses ne vont pas beaucoup mieux malgré un Memphis Depay de très haut niveau.

 

Aucun signe rassurant

En Liga Santander, le club n’affiche que 12 points au compteur avec un match en retard. Mais la crise n’est pas seulement sportive, elle est également financière. La dette du FC Barcelone est colossale et la Liga vient de sanctionner directement ce dernier. En effet, le plafond salariale maximal du club a été réduite à 97 M€, soit le 7e plafond salarial du championnat espagnol. En outre, Joan Laporta ne peut recruter personne tant qu’il continue pas de dégraisser le club. Mais c’est un cercle vicieux puisqu’en se délestant de ses meilleurs éléments, le Barça s’éloigne des meilleures places… et donc de revenus lucratifs.

Le symptôme le plus remarquable est Luuk De Jong (31 ans). Considéré comme un remplaçant médiocre du côté du FC Séville, il est pourtant arrivé au Barça dans la peau d’un titulaire bis. Contre le Benfica Lisbonne, ça n’a pas trompé puisque le néerlandais a raté quasiment tout ce qu’il a entreprise. De même, l’étau se resserre autour de Ronald Koeman qui semble en totale roue libre. Or, le club catalan n’a pas les moyens de le licencier (12 M€). Alors, quelle sera la solution pour le FC Barcelone ?