Un défaite historique pour Manchester United

Une défaite historique pour Manchester United face à Tottenham : 6-1

Le match entre Manchester United et Tottenham était très attendu, et c’est finalement un résultat historique qui a abouti. Il faut dire que tout commençait bien pour les Red Devils d’Ole Gunnar Solskjaer. Après une première incursion de Martial dans la surface, ce dernier obtenait un pénalty après avoir été fauché dans la surface. C’est donc l’inévitable Bruno Fernandes (26 ans) qui s’est chargé de transformer la sentence (3e).

Mais voilà, pas le temps de respirer que les Spurs ont recollé au score, Tanguy Ndombélé profitant d’une mésentente dans la surface (5e). Par la suite, c’est Heung-Min Son qui a permis à Tottenham de prendre les devants (7e). Finalement, José Mourinho a fait ce qu’il sait le mieux faire : profiter des erreurs adverses pour mieux piquer. Mais le pire arriva lorsqu’à la 28e minute, Anthony Martial prenait un carton rouge pour une gifle sur Lamela. Un carton contestable en sachant que l’argentin avait volontairement asséné un coup de coude.

 

Une défense catastrophique pour les Red Devils

Malheureusement, ce fait de jeu a complètement plongé Manchester United dans le désarroi. Seulement 3 minutes après, les Spurs ont pris le large avec des buts d’Harry Kane (31e) et Son (37e). Pour la première fois de l’ère Premier League, Manchester United a encaissé 4 buts en première mi-temps. Au retour des vestiaires, rien n’est allé malgré les entrées de McTominay et Fred au milieu de terrain. Surtout, Serge Aurier (51e) et Harry Kane (79e) sont venus enterrer définitivement les Red Devils.

Mais alors, qu’est-il arrivé à Manchester United ? Il s’agit tout simplement d’une défense aux abois. Seul Aaron Wan-Bissaka semble être à la hauteur des enjeux. Sur le côté gauche, Luke Shaw est une fois encore passé à côté. Même chose pour Harry Maguire, le capitaine mancunien qui tarde à justifier l’investissement colossal des Red Devils (90 M€). Malheureusement, à une journée de la fin du marché des transferts, Manchester United peut faire la moue.