Annulation possible ?

Après 27 matchs parfaits, Liverpool n’est plus invincible

Après avoir acquis la certitude de finir roi d’Angleterre, Liverpool ne sera finalement pas invincible cette saison ! En effet, les Reds de Jurgen Klopp étaient invaincus depuis 44 matchs et une défaite un soir de janvier 2019. Cette saison, ils n’ont eu de cesse d’aligner les records. D’ailleurs, le week-end dernier, ces derniers ont égalés celui de Manchester City avec 18 victoires d’affilée en Premier League ! Mais finalement ces derniers ne battront pas non plus ce record.

En effet, si le mode d’ordre était la concentration, Liverpool rêvait secrètement de rester invincible cette saison, comme Arsenal en 2003-2004. En déplacement à Watford, les partenaires de Sadio Mané ont confirmé leurs difficultés actuelles. Peu enthousiasmants et peu ambitieux en attaque, c’est finalement Imaïla Sarr qui a ouvert le score (54e), avant d’inscrire un doublé (60e). Après ce double coup reçu, Troy Deeney est venu donner le coup de grâce (72e).

 

Nouvelle défaite après celle contre l’Atletico Madrid

La défaite est donc sans appel : 3-0 contre Watford, relégable au coup d’envoi. Mais cette défaite n’est pas une surprise. En effet, ces dernières semaines, Liverpool a été peu emballant dans ses rencontres. Mais les partenaires de Van Dijk s’en est toujours sorti à la faveur d’une force mentale hors du commun. Mais cette fois, les lacunes ont été trop importantes. Et le capitaine néerlandais, au-delà de la défaite, a exprimé sa colère lors d’un interview d’après-match.

Cette défaite arrive également 10 jours après le joli coup de l’Atletico Madrid en Ligue des Champions (1-0). Les hommes de Diego Simeone, alignant encore une fois un bloc bas, n’a pas été perturbé par des Reds sans imagination. La rencontre s’était même terminée sans le moindre tir cadré pour Liverpool ! Un comble pour une équipe avec un tel jeu offensif. Est-ce également dû à la volonté de Jurgen Klopp de ne jamais faire tourner son effectif ? Probablement. Mais avec cette avance confortable en Premier League (22 points), l’entraineur allemand va pouvoir faire évoluer son management.